Si vous avez commencé les paris sportifs après qu’ils aient été légalisés en France, alors vous ne savez certainement pas qu’il existe plusieurs types de côtes, trois en réalité. Il est sûr que du fait que nous sommes en France et que vous aussi (ou en Belgique pour nos amis belges), vous aurez toujours à faire aux côtes européennes, cela semble logique. Ensuite, vous aurez les côtes anglaises et puis les côtes américaines. Chacune d’entre elles a sa façon spéciale de fonctionner et si vous voyagez un jour et que vous décidez de parier localement, vous ne serez pas surpris de voir d’autres affichages. N’oubliez pas que pour trouver les meilleurs côtes, il existe des astuces simples à suivre, visionnez cette page, vous serez au point en quelques minutes.

Les côtes européennes

La côte européenne, c’est donc celle que vous avez l’habitude de voir, celle avec laquelle vous allez miser à chaque fois que vous vous rendez sur le site d’un bookmaker en ligne. Elles sont composées de deux chiffres après la virgule, c’est pour cela qu’on les appelle aussi les côtes décimales. Ce qui ne peut pas être autrement, c’est le fait qu’elles soient supérieures à 1,00 sinon, cela voudrait dire que vous allez perdre de l’argent, vous allez tout de suite comprendre pourquoi.

Avec une côte européenne, vous devez multiplier votre dépôt pour savoir combien vous serez en mesure de gagner si votre pari s’avère juste. Par exemple, vous misez 30€ sur une victoire de Nadal, cotée à 1,5, alors vous ferez 30€ x 1,5 = 45€. Dans cette opération, vous aurez donc fait 45 - 30 = 15€ de profit. Avec cette côte européenne, tout est simple à calculer, vous ne pouvez donc pas vous tromper.

Les côtes anglaises

La côte anglaise respecte en quelque sorte le même principe sauf qu’au lieu de se présenter sous forme de fraction. Cela ne change pas réellement grand-chose dans la façon de calculer mais cette façon de présenter peut être un peu dérangeante, surtout si on n’a pas l’habitude. Par exemple, vous trouverez des côtes comme 14/3 ou encore 8/2, qui sont, elles, quand vous les calculez, supérieures à 1, donc tout va bien. Par contre, si vous trouvez une fraction du type 12/18, ce qui fait alors 0,66, du fait qu’elle est inférieure à 1, il faudra ajouter 1 justement pour savoir ce que cela représente en côte européenne.

Si on prend un exemple, vous aurez fait un dépôt de 10€ sur une côte à 8/2, vous aurez donc 10 x (8/2) = 40€, cela veut dire que vous aurez fait un profit de 30€.

Les côtes américaines

Du côté américain, c’est vraiment plus compliqué car tout se joue sur deux types de côtes, une positive et une négative, avec toujours une base de 100€. Si vous avez une côte avec un +, alors la côte représente la somme que vous gagnerez en misant 100€, par contre si vous avez une côte avec un - devant, alors annonce la somme que vous devrez miser pour gagner 100€. Par exemple, avec une côte +200, vous gagnerez 200€ en ayant misé 100€, donc profit de 100€, ensuite, avec une côte de -280, vous devrez miser 280€ pour en gagner 100.

Vous vous rendez facilement compte que la côte américaine est difficile à gérer par rapport à nos habitudes européennes.

Faites les meilleurs choix possibles lors de vos paris sportifs en ligne grâce à ces quelques conseils :